Quelles sont les étapes nécessaires pour pouvoir exercer le métier d’AP ?

Un auxiliaire de puériculture ou AP est une personne s’occupant spécifiquement de la santé des nourrissons ou encore des enfants en bas âge. Elle travaille généralement aux côtés d’une puéricultrice, d’une infirmière ou encore d’un éducateur. Ses missions visent avant tout à favoriser le bien-être ainsi que l’autonomie des enfants. Ce métier exige toutefois certaines compétences et une réelle vocation dans le domaine. Découvrons donc les différentes étapes pour pouvoir exercer correctement le métier d’AP. 

Source image : Pixabay

La préparation des épreuves d’admission via la formation à distance EFM

Pour garantir votre réussite dans les épreuves d’admission en école d’Auxiliaire de Puériculture, vous devez suivre une formation à distance EFM Santé Social. Cette formation vous permettra :

A lire en complément : A quoi servent les crèmes cicatrisantes ?

  • D’acquérir des notions ainsi que des connaissances fondamentales liées au domaine de la petite enfance, de la santé et du social.
  • De préparer aux échanges avec le jury
  • D’évaluer et de mesurer vos acquis
  • De vous initier au monde professionnel

Cette préparation vous permettra d’ouvrir les portes pour devenir auxiliaire de puériculture.

La réussite des épreuves et l’admission en IFAP

Pour savoir comment devenir auxiliaire de puericulture, vous devez être admis dans une IFAP. En effet, grâce à la précédente formation, vous pourriez passer ensuite un concours d’entrée dans un IFAP ou Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture. Vous pourriez alors vous former pendant 11 mois au sein de cet institut. Cette formation est divisée en deux parties :

A découvrir également : Devenir infirmier : qu’est-ce qu’il faut savoir ?

  • La partie théorique
  • La partie pratique (stage à l’hôpital)

Cette formation a pour objectif :

  • Enseigner les gestes ainsi que les réflexes.
  • Faire disposer à l’AP toutes les connaissances nécessaires pour la maîtrise de son rôle et pour la maîtrise des soins adaptés.

Le suivi de la formation en école d’AP

Tout au long de la formation en école d’AP, vous aurez à suivre plusieurs modules de formation :

  • Le suivi et soins de l’enfant dans les activités de sa vie quotidienne mais aussi de sa vie sociale
  • L’évaluation de l’état médical de l’enfant pour mettre en œuvre les soins nécessaires appropriés
  • L’information et accompagnements nécessaires des enfants et de leur entourage, des professionnels ainsi que des apprenants
  • L’entretien de l’environnement de l’enfant ainsi que des matériels indispensables pour ses activités en considérant le lieu et les situations d’intervention
  • Le travail collaboratif en équipe pour assurer le traitement des informations concernant les activités de soins et à la gestion des risques

L’obtention de son diplôme d’état 

A l’issue de votre formation en école d’AP, vous pourrez alors obtenir votre diplôme d’Etat ou encore le DEAP. Pour faciliter votre entrée en IFAP et ainsi obtenir votre diplôme, vous devez pouvoir optimiser vos chances via :

  • Une bonne évaluation de votre dossier
  • Un bon entretien avec le jury

La recherche d’emploi ou la spécialisation dans les études

Avec votre diplôme délivré vous pouvez donc choisir d’exercer directement votre métier :

  • En milieu hospitalier
  • Dans les structures extra hospitalières
  • Dans d’autres structures (exemple Protection Maternelle et Infantile ou PMI)
  • Via la création d’entreprise

Sinon, il est possible d’exercer pendant 3 ans le métier d’AP puis de se spécialiser dans le métier d’infirmière en suivant un cursus en IFSI ou Institut de formation en soins infirmiers.

Source image à la une : Pixabay