5 choses que vous devriez savoir sur les maladies auto-immunes

La majorité de toutes les maladies auto-immunes est un mystère pour la science. Même aujourd’hui, nous ne savons pas pourquoi le système immunitaire attaque les cellules de son propre corps, alors assurez-vous qu’elles sont détruites.

A découvrir également : Traitement naturel de la dépression (sans médicaments)

Des maladies telles que la sclérose en plaques, la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde sont quelques exemples sérieux de ces maladies.

Dans de nombreux cas, une prédisposition génétique est généralement un facteur déterminant, bien que les facteurs environnementaux soient également censés être gardés à l’esprit.

A voir aussi : 9 aliments différents qui réduisent le stress Le stress

Dans cet article, nous allons discuter de cinq choses que vous devriez savoir sur les maladies auto-immunes afin de mieux les comprendre.

Si vous avez une maladie auto-immune ou si vous connaissez quelqu’un qui l’a, n’ayez pas peur d’en savoir plus et de lire les progrès médicaux qui peuvent mener à une meilleure qualité de vie.

1. Les causes des maladies auto-immunes

Tout d’abord, il est important de se rappeler que les gènes jouent un grand rôle dans ces états. L’ interaction entre l’environnement et certains gènes est connue pour établir si les affections apparaissent. Cependant, cette corrélation n’est pas de 100 %.

Découvrir : 7 bonnes boissons pour renforcer le système immunitaire

2. De plus en plus de maladies sont associées au système auto-immune

Le fait que de plus en plus sont diagnostiqués ne signifie pas qu’il y a nécessairement plus de cas.

Cela signifie simplement qu’il est devenu plus facile d’identifier les affections que nous n’avons pu identifier auparavant que comme des allergies ou d’autres conditions.

Voici d’autres choses qui ont changé en ce qui concerne notre compréhension de ces maladies :

  • Aujourd’hui, nous reconnaissons que les maladies suggèrent un grave problème de santé. Il est important de donner une voix aux patients afin qu’ils puissent obtenir plus de soutien social.
  • La science nous donne maintenant de meilleures façons de comprendre le système auto-immune. Les chercheurs étudient les faiblesses et les symptômes associés à diverses maladies chroniques.
  • De nombreux enfants reçoivent maintenant un diagnostic précoce approprié pour traiter les maladies auto-immunes dès que possible.

3. Types de maladies auto-immunes

Nous pouvons diviser les maladies en deux catégories différentes :

  • Les maladies systémiques attaquent non seulement un organe, mais plusieurs, qui se produit, entre autres, la maladie coeliaque et la sclérose latérale amyotrophique.
  • Syndrome local : implique un tissu spécifique. Ce tissu peut être dermatologique, hématologique ou endocrinologique. Parmi ceux-ci, nous trouvons la thyroïdite de Hashimoto ainsi que la colite.

4. Traitement des auto-immunes themedel. Nous sommes confrontés à des maladies avec lesquelles nous devons apprendre à vivre et obtenir de l’aide des médecins.

Nous recommandons : Colite ulcéreuse : une maladie encore inconnue

Par conséquent, il est important de comprendre les maladies et d’apprendre à les combattre :

  • Soulager les symptômes avec le traitement.
  • Prenez soin des organes et de leurs fonctions, tels que les intestins, le foie et la peau. Il est important de lutter pour maintenir l’intégrité et la qualité de vie dans la mesure du possible.
  • Essayez de nouveaux traitements et restez au courant des avancées médicales, des découvertes et des stratégies.

5. Souviens-toi, tu n’es pas seul

Vivre avec le lupus ou la sclérose en plaques n’est pas facile pour le patient ou la famille. Voici quelques choses à l’esprit :

  • Afin de survivre à ces circonstances difficiles et personnelles, il est important de traiter la maladie de différentes manières.
  • Le traitement médical devrait certainement inclure un traitement psychosocial. Vous n’êtes pas seul ;il y a des groupes qui offrent du soutien et, surtout, de la compréhension.
  • Lesgroupes de soutien sont importants. Ils peuvent même vous aider à mieux comprendre votre maladie. Ils vous aident à voir les choses sous de nouvelles perspectives et à trouver des cas similaires comme le vôtre. En particulier, ils vous aident à rester au courant des progrès et des traitements.

Ils peuvent être difficiles à vivre, mais les maladies peuvent aussi vous faire vivre une vie différente et plus épanouissante, vous faire mieux prendre soin de vous-même et elles vous font vous battre pour la qualité de vie et la dignité. Souviens-toi, tu n’es pas seule.