Quelques conseils d’utilisation de la luminothérapie !

La luminothérapie est un procédé à travers lequel l’on se met en face d’une lampe reflétant la lumière du soleil comprise entre 2 500 et 10 000 lux. Son utilisation dans les années antérieures a conclu qu’elle possède des vertus thérapeutiques. Bien que les conclusions des différents rapports émis à ce sujet soient suspendues par la Haute Autorité de santé (HAS), les vertus de la luminothérapie restent perceptibles chez les personnes souffrant de dépression saisonnière. Dans la suite de cet article, nous vous donnons quelques conseils pratiques pour un bon usage.

Une exposition intense mais raisonnable à la lumière

L’objectif de la luminothérapie est de vous revitaliser en énergie en y ajoutant une bonne dose de gaieté. La lumière doit être maximale et orientée en plein sur votre visage, afin de permettre la production d’hormones qui influent sur votre état d’esprit : La première encore appelée hormone du sommeil produira un effet hypnotique et une disposition à l’assoupissement. La seconde participe à la normalisation de votre attitude comportementale et de vos humeurs. Pour réussir vos différentes séances, il est conseillé de suivre ces conseils & bienfaits de la luminothérapie.

A voir aussi : A quoi servent les crèmes cicatrisantes ?

Assurez-vous d’avoir le matériel adéquat

Les lampes utilisées pour votre luminothérapie doivent faire partie de la catégorie des équipements électro-médicaux, encadrée par la directive européenne 93/42/EEC. En effet, la lumière diffusée doit être exempte de tout élément toxique susceptible de nuire à votre santé. C’est la raison pour laquelle, un test est requis avant de la mettre à la disposition des clients. Pour une vie saine, l’usage d’appareils autre que ceux autorisés par la règlementation en vigueur est donc formellement proscrit. Par ailleurs, en fonction de la spécificité de chaque individu, les effets de la luminothérapie ne se manifesteront pas au même moment. Il n’est pas recommandé de stopper brusquement la thérapie, car les signes de la maladie peuvent refaire surface.

Avez-vous vu cela : Remboursement d’un inlay core : Ce qu’il faut savoir !