Comment interpréter les résultats de votre impedance être professionnel ?

Vous suivez un régime minceur ? Vous souhaitez investir dans une balance impédancemètre professionnelle dieteticienne ? Cet appareil est à coup sûr l’outil qu’il vous faut pour suivre votre régime. Cependant, comme c’est souvent le cas avec les pese personne medical, il est souvent difficile d’interpréter les résultats que nous fournit l’appareil. Dans cet article, nous allons vous montrer comment interpréter ces données.

1- Le poids

De manière classique, électronique ou impédancemètre, le poids est l’information de base que vous indique la balance. Toutefois, vous pouvez obtenir vos résultats en kilogrammes (kg) ou en livres (lb). Rappelons qu’1 kg est égal à environ 2,2 lbs. Cependant, il faut noter que lorsqu’on parle de poids sans toutefois apporter de précision, on parle alors du poids de l’ensemble du corps, c’est-à-dire les muscles, le squelette, la graisse, les organes, etc. Pourtant, l’intérêt de la balance impédancemètre professionnelle diététicienne est de déterminer le poids toutes les composantes du corps.

Sujet a lire : Les régimes riches en protéines fonctionnent-ils vraiment?

2- L’indice de Masse Corporelle (ou IMC)

L’IMC se calcule tout simplement en divisant le poids total par le carré de la taille de l’utilisateur. Il faut noter que l’IMC est l’unique indice validé par l’OMS pour essayer de déterminer la corpulence d’une personne et donc les différents risques qu’elle encourt. Ajoutons que la norme établie est comprise entre 18,5 et 25. Ce paramètre n’est pas suffisant pour déterminer clairement votre composition corporelle. Raison pour laquelle l’analyse de la composition corporelle va plus loin.

3- Le taux de graisse corporelle

La masse graisseuse est déterminée en fonction du poids du corps. Plus le taux de cette masse est élevé, plus le risque de surpoids vous guette. Il vous incombe de suivre de très près cet indicateur, car si le taux de masse graisseuse est élevé, plus vous êtes exposé à des problèmes cardiovasculaires ou des risques d’hypertension. Le taux de masse grasse ne doit être ni trop élevé, ni trop bas. Toutefois, il est important de savoir que le taux de graisse dépend de l’âge et de la taille de l’utilisateur.

A lire également : Trouvez des produits pour maigrir grâce à Internet

4 – La graisse viscérale

Très souvent appelée graisse abdominale, la graisse viscérale entoure les organes abdominaux à l’instar du foie, des reins et du pancréas. Contrairement à la graisse normale, la graisse viscérale se trouve plus en profondeur sous la peau. Il est normal d’avoir de la graisse viscérale, cependant, il existe un niveau à ne pas dépasser. Sinon, cela pourrait vous causer de graves soucis de santé.